Prises de parole publiques de MSF

Violences du nouveau régime Rwandais 1994-1995

Violences du nouveau régime Rwandais 1994-1995

L’étude de cas ‘Violence du nouveau régime rwandais 1994-1995’ s’intéresse aux contraintes et aux dilemmes rencontrés par Médecins Sans Frontières lorsqu’en 1994 et 1995 ses équipes ont été confrontées aux exactions et aux crimes commis par le régime qui avait mis fin au génocide et pris le pouvoir au Rwanda en juillet 1994: était-il acceptable que MSF - qui avait dénoncé l’emprise des auteurs du génocide sur les réfugiés rwandais dans les camps du Zaïre et de Tanzanie - encourage leur retour au Rwanda, étant donnée l’insécurité qui règnait dans le pays ?

Crimes de guerre et politiques de terreur en Tchétchénie 1994-2004

L’étude de cas ‘Crimes de guerre et politiques de terreur en Tchétchénie 1994-2004’ s’intéresse aux contraintes, questionnements et dilemmes rencontrés par MSF lors de ses prises de parole publiques pendant les deux guerres ‘russo - tchétchènes ‘ et les années de ‘normalisation’ qui ont suivi. La prise de parole publique était-elle un moyen d’action pertinent, face à la Russie, puissance dotée d’un droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU et d’une tradition de contrôle propagandiste de l’espace public ?

Pages