Prises de parole publiques de MSF

MSF et la guerre en ex-Yougoslavie 1991-2003

MSF et la guerre en ex-Yougoslavie 1991-2003

Le 14 décembre 1995, la signature des accords de paix de Dayton mettait fin à la guerre en ex-Yougoslavie.

20 ans après, MSF révèle dans cette étude de cas comment elle a pris la parole publiquement dans le cadre d’un conflit marqué par l’épuration ethnique, les crimes contre l’humanité, les attaques répétées contre l’action humanitaire.

MSF et Srebrenica 1993-2003

MSF et Srebrenica 1993-2003

L’étude de cas “MSF et Srebrenica 1993-2003” s’intéresse aux questionnements et dilemmes posés par les prises de parole publiques de MSF concernant l’enclave musulmane de Srebrenica, qui fut assiégée à partir de 1993 puis conquise en juillet 1995 par les forces bosno-serbes. 8000 hommes et adolescents de plus de 16 ans y furent massacrés malgré la présence des forces de maintien de la paix des Nations-Unies, censées protéger la population de cette enclave déclarée « zone de sécurité ».

Traque et massacres des réfugiés Rwandais au Zaïre-Congo: 1996-1997

Traque et massacres des réfugiés Rwandais au Zaïre-Congo: 1996-1997

L’étude de cas ‘ Traque et massacres des réfugiés rwandais au Zaire-Congo 1996-1997’ examine les contraintes et les dilemmes rencontrés par les équipes de Médecins Sans Frontières en 1996 et 1997 alors qu’elles s’efforçaient de porter secours aux réfugiés rwandais dans l’Est du Zaire, dont les camps avaient été attaqués par les rebelles soutenus par l’armée rwandaise: ‘MSF pouvait-elle extrapoler publiquement sur les conditions sanitaires des réfugiés alors que l’accès à ces derniers lui était interdit ?

Camps de réfugiés Rwandais au Zaïre et en Tanzanie 1994-1995

Camps de réfugiés Rwandais au Zaïre et en Tanzanie 1994-1995

L’étude de cas « Camps de réfugiés rwandais au Zaïre et en Tanzanie 1994-1995 » s’intéresse aux contraintes et aux dilemmes rencontrés par MSF lorsque ses équipes se trouvèrent confrontées à l’emprise brutale des leaders sur la population des camps. Certains de ces camps étaient transformés en base arrière pour la reconquête du Rwanda à travers les détournements massifs de l’aide, la violence, les recrutements forcés, la propagande et les menaces contre les candidats au rapatriement.

MSF et les camps de réfugiés salvadoriens au Honduras 1988

Camps de réfugiés salvadoriens au Honduras 1988

L’étude « MSF et les camps de réfugiés salvadoriens au Honduras 1988 » analyse les dilemmes d’une prise de parole … qui ne devait pas être publique.

Pages