MSF et la Corée du Nord 1995-1998

MSF et la Corée du Nord 1995-1998

L’étude de cas ‘MSF et la Corée du Nord 1995-1998’ s’intéresse aux contraintes, questionnements et dilemmes qui ont mené l’organisation à prendre la parole publiquement lors de ses interventions sur le territoire nord-coréen entre 1995 et 1998 et auprès des réfugiés nord-coréens en Asie dans les années qui ont suivi : Jusqu’où lui était-il possible d’accepter de travailler, pour approcher une population en détresse, sans pouvoir appliquer les principes de base de l’action humanitaire : libres contacts avec les populations, libre évaluation des besoins et supervision de la distribution des secours ? Etait-il possible d’accepter de travailler auprès d’une population opprimée par un régime totalitaire au risque que l’aide ne renforce cette oppression, ne cautionne ce régime ? En se contentant de réclamer publiquement une aide d’urgence pour le système de santé nord-coréen, MSF ne participait-elle pas à renforcer ce régime?